Jeunes présidents défient les politiciens traditionnels face à la gestion du Covid-19

HomeUncategorized

Jeunes présidents défient les politiciens traditionnels face à la gestion du Covid-19

L'urgence mondiale générée par la Covid-19 a mis à la vue du public les mesures de réaction et de confinement promues et exécutées par les présidents

Brésil: Bolsonaro reclus à cause d’une infection à la jambe
Draft NBA: Paolo Banchero premier choix par Orlando
Equateur: un Chinois arrêté en possession de plus de 200 hippocampes morts
Ukraine: Macron appelle à la «cessation» des bombardements
Tour de Wallonie: Alaphilippe victorieux pour son retour

L’urgence mondiale générée par la Covid-19 a mis à la vue du public les mesures de réaction et de confinement promues et exécutées par les présidents du monde.

Dans un monde qui a évolué rapidement au cours des dernières décennies, l’une des plus grandes variations est l’arrivée de très jeunes dirigeants politiques pour diriger le destin des pays, et cette crise sanitaire a mis en évidence cette caractéristique.

Les jeunes dirigeants ont pris de très bonnes décisions, des mesures dures mais précises ce qui a eu un impact positif sur les résultats de la gestion des urgences, ont souligné le Premier ministre finlandais Sanna Marin, Nayib Bukele Président du Salvador et Jacinda Ardern Premier ministre néo-zélandais.

La vision de ces 3 dirigeants qui n’ont pas plus de 39 ans, a été largement applaudie par les autorités et l’opinion publique du monde entier. La prise de la crise au sérieux, la priorisation de la vie de leurs compatriotes et l’application des politiques publiques qui privilégient la distanciation sociale, ont joué un rôle clé dans la gestion de la crise dans leurs pays respectifs.

Les décisions des présidents ont été durement remises en question par différents groupes dans leur pays, en particulier leur opposition politique, mais ils ont parié différemment; obtenir des résultats bénéfiques pour ses citoyens.

Cette attitude contraste avec la réponse des politiciens traditionnels avec plus d’années d’expérience, comme c’est le cas du président américain Donald Trump, du président brésilien Jair Bolsonaro et du mexicain Manuel López Obrador.

Ces présidents depuis l’alerte de l’Organisation mondiale de la santé sur le risque de pandémie du coronavirus, ont sous-estimé l’urgence, n’ont pas pris de mesures préventives et leurs politiques publiques n’ont pas privilégié les quarantaines domiciliaires obligatoires.

À ce jour, le nombre de décès à cause du virus et le débordement de leurs systèmes de santé, sont l’indicateur qui nous permet de dire que les jeunes leaders ont mieux réagi face à la crise mondiale.

 

 

 

 

 

 

COMMENTS

WORDPRESS: 0
DISQUS: