HomeUncategorized

Syndicat de police des États-Unis accuse les politiciens et la presse de les dénigrer

L'un des principaux syndicats de police de New York a accusé les politiciens et les journalistes de les avoir rabaissés et traités comme des "animaux

Banque Mondiale considère que l’économie latino-américaine pourrait croître de 3,7%
Un panier de base de technologies numériques pour faire face à la pandémie a été proposé
Entretien virtuel Poutine-Biden mardi: le Kremlin n’attend pas de «percée»
Haaland et la Norvège sans Euro
Pékin reprend des mesures de confinement strictes à cause d’une deuxième vague de COVID-19

L’un des principaux syndicats de police de New York a accusé les politiciens et les journalistes de les avoir rabaissés et traités comme des «animaux et des voyous».

«Tout le monde essaie de nous rabaisser. Les législateurs, la presse. Ils essaient tous de nous faire avoir honte de notre profession », a déclaré le représentant syndical Mike O’Meara.

Les policiers ont dit que ça suffit de les traiter comme des animaux et des voyous, et que toute cette campagne politique mise à profit par les législateurs rend invisible tout le travail positif que la police accomplit.

 

COMMENTS

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0